A.N.I.C.E.S fitness une saison qui repart!

Ecrit par ANICES. Dans la section A la Une!, Multisport

En partenariat avec la ville de Nice, la section fitness d’ANICES a
commencé le 5 septembre et aura lieu tous les vendredis de 15h à 16h30
au 4ième étage du complexe sportif Jean Bouin.
Sous la houlette d’un éducateur sportif, cette heure et demie de sport
et de remise en forme est adaptée à toutes et tous.
Grâce à un équipement moderne et une équipe efficace, vous êtes dans les
meilleures conditions pour ce moment sportif.
Cette section est ouverte à tous types de handicaps, alors si vous
souhaitez profiter de cette séance pour prendre soin de vous, n’hésitez pas à
nous contacter.

Initiation à la plongée

Ecrit par ANICES. Dans la section A la Une!, Multisport, Résultats

 Le vendredi 30 septembre 2011, a eu lieu à Antibes un après-midi d’initiation à la plongée, organisée par l’Association A.N.I.C.E.S.

Dans le cadre de la préparation à leurs examens, de jeunes « moniteurs étudiants » devaient faire faire un baptême de plongée à des personnes ayant toutes sortes de handicaps (mal et non voyants, personnes en fauteuil…)

Pour ma part, j’étais le seul participant déficient visuel de l’AVH, mais il y avait d’autres personnes handicapées, en fauteuil roulant.

Tout d’abord, nous avons embarqué tout le matériel (combinaisons, masques, tubas, palmes, bouteilles…) dans le bateau, puis nous avons mis le cap vers le large d’Antibes. Chacun d’entre nous était encadré par un ou deux moniteurs.

Après voir fait des essais en me tenant aux barreaux de l’échelle du bateau, nous avons, les deux moniteurs qui m’accompagnaient et moi-même, pénétré dans le monde du silence… Chacun des moniteurs, à tour de rôle, me montrait les poissons, les étoiles de mer… C’était magnifique !

Nous communiquions au moyen de signes qu’ils m’avaient appris avant de plonger. Par exemple, pour dire que tout va bien, on fait un rond avec le pouce et l’index.

J’ai déjà souvent nagé avec un masque et un tuba, notamment en Corse où je passe toutes les vacances d’été, mais là, avec les bouteilles, j’ai ressenti une impression agréable et étrange, comme si j’étais en apesanteur…

Je remercie l’Association A.N.I.C.E.S et les « moniteurs étudiants » de m’avoir permis de passer un si bel après-midi, et je garderai un super souvenir de ce baptême de plongée…

D’ailleurs, je conseille à tout un chacun, si l’occasion se présente, de faire cette expérience, car elle est magique !

 

 

Olivier ALESSANDRI

Déficient visuel.

 

2 sportifs d’A.N.I.C.E.S à la course d’enduro en FTT sur les communes de la Colmiane, Venanson et Saint Martin Vésubie.

Ecrit par ANICES. Dans la section A la Une!, Multisport

Enduro FTT

Pour la 2ème année consécutive a eu lieu le 2 octobre 2011 une course d’enduro en FTT sur les communes de la Colmiane, Venanson et Saint Martin Vésubie. Le vélo club Vésubien qui organise »Le Trèfle Vésubien » a ajouté cette épreuve handisport, à sa course enduro de VTT.

Une partie de la dernière spéciale et l’arrivée finale est commune aux 2 épreuves.

L’année dernière des membres de L’association Anices avaient participé à la 1er course, mais aucun comme pilote de FTT.

Bernard (malvoyant) avait pris place dans le Cimgo

(Un tandem FTT) piloté par Yann Skyronka ( Résumé de son expérience : http://www.anices.fr/?p=274 )

Pour ma part, j’avais fais équipe avec Gilles Démésy (Handisport 05). En effet chaque « FTTétiste » est suivi par un vététiste. Afin d’aider le pilote du FTT dans les passages trop
plats ou pour l’aider en cas de sortie de piste, crevaison, problèmes mécaniques…

J’étais donc au cœur de la course et j’ai pu constater que les pilotes prenaient beaucoup de plaisirs à conduire ces drôles d’engins. Du coup cela m’a donné envie d’essayer.

Apprenant que  la deuxième édition de cet enduro unique en France, allait se dérouleR j’ai demandé a Thierry Waterlo un des organisateurs, si des FTT étaient disponibles pour participer à la course.
Au final 2 FTT étaient disponibles par l’intermédiaire de l’association

FTT4all de Fred King ancien champion de BMX ( http://www.ftt4all.com ).

Patrick Mocquillon qui depuis son accident n’avait pu refaire du VTT, a été emballé a l’idée d’essayer la version assise du VTT. Il me rejoint pour l’expérience.

Le week-end du Trèfle Vésubien se déroule aussi les Journées Verticales. Le samedi il était donc possible d’essayer des FTT classique et des FTT électrique. On a pu faire 2
descentes, une avec les FTT les plus aboutis(performants) des 2 fabricants français, une avec les 2 FTT avec lesquels on allait courir le dimanche. Cela nous a aussi permis de faire la reconnaissance des 2 premières spéciales.

Le matin Patrick à essayé le Quadrix Hand’S ( http://www.quadrix-team.com/ ) Le hand’s a la particularité de pouvoir se déplier pour prendre un télésiège sans que la
personne ne descende du FTT. De mon côté, j’ai essayé le Byggy-Bike ( http://www.buggy-bike.eu/ ) Les 2 FTT disposent de 4 freins à disque hydraulique et de suspensions hydrauliques indépendantes aux 4 roues la géométrie des suspensions étant différentes sur les 2 modèles.

On n’a malheureusement pas eu le temps d’essayer les 2 modèles pour faire une comparaison sur piste. Mais, nous nous sommes régalés tous les 2 et avons trouvé la descente trop courte.

Les différences notables de prime abord, sont la position de conduite (on est plus bas sur le Quadrix), Les roues avant du Buggy-Bike sont plus grandes (24″ contre 20″ pour le Quadrix, Les roues arrières ont les mêmes dimensions 26″), j’ai noté un système ingénieux de réglage de la colonne de direction sur le Buggy-Bike. Les 2 modèles sont équipés de poignées de freins classique et de poignées spécifiques adaptées aux problèmes de préhension pour certaines personnes (tétraplégique par exemple).

En suite on est passé à l’essai du modèle électrique, là un parcours d’obstacle a été tracé.

Les FTT ont 2 vitesses et une marche arrière. La gâchette d’accélération est très sensible, si on y va un peu trop fort l’engin cabre.  Dans les virages mais surtout dans les épingles, il faut couper l’accélération sous peine de faire un tout droit. Ce FTT est équipé d un moteur électrique sur chaque roue arrière il ne dispose pas de différentiel. Les batteries lithium Ion récupèrent de l’énergie en descente. vitesse maxi 15km/h sur plat.

 

L’après midi on a tous les 2 essayé le Trièves un FTT de conception plus ancienne et beaucoup moins bien équipé, ici les freins à disque ne sont plus hydrauliques mais mécaniques.

Les amortisseurs et les roues sont de qualité inférieure. La position de conduite est là aussi différente. Et de suite sur la piste cela ce ressent, c’est moins confortable, moins précis à contrôler du coup FTT semble moins vif, on a le sentiment que le FTT est moins sur, qu’on a plus de chance de se chavirer. Mais au final, on s’est tous de
mêmes bien amusés.

Le dimanche vient l’heure de la course, 16 participants vont prendre le départ dont 2 filles.

l’ambiance est conviviale.

La course se déroule en quatre spéciales chronométrées

Les 2 premières spéciales se déroulent sur les pistes de la Colmiane,

On est gâté, le beau temps est au rendez-vous, et le paysage est splendide. Malheureusement Patrick va casser sa roue arrière dans un trou dès la 1ère épingle de la 1er spéciale et doit abandonner la course. La première spéciale se déroule sur des pistes et des champs sans grandes difficultés si ce n’est de bien contrôler sa vitesse, c’est ce qui a été difficile à faire car suite a un problème de frein du coup je suis parti en tonneau mais j’ai pu repartir rapidement sans mal.

La 2ème spéciale mélangeait des parties techniques et des parties plus roulantes, une des difficultés de la spéciale était les passages en devers.

Dans cette spéciale, près avoir retendu les freins et contrôlé les rayons suite au problème de Patrick, mon FTT est devenu inopérant, j’ai du m’arrêter et avec l’aide de mon coéquipier Rémy Vroonen on a localisé le problème. On a donc redressé une biellette de direction. Je suis reparti rapidement sur une piste rapide mais malheureusement,
la chambre à air de ma roue avant gauche a éclaté. J’ai décidé de ne pas m’arrêter. Mais les devers à gauche on été difficiles a négocier. A l’arrivée de la spéciale tout était bien organisé, une équipe d’assistance m’a réparé rapidement la roue.

A la mi course, la 1ère place est  disputée par deux équipes: François Pierron qui conduit un Buggy-Bike remporte la 1er Spéciale et  François Carbillet sur un Quadrix remporte la 2ème Spéciale.

La troisième spéciale est la plus longue elle relie la Colmiane à Venanson, c’est une longue piste forestière avec de nombreuses épingles et quelques passages techniques qui coupent la piste.

Là, enfin tout c’est bien déroulé et j’ai  pu me concentrer sur la conduite du FTT, celui-ci était mieux adapté sur ce type de parcours.  François Pierron finit 1er dans cette
spéciale.

Vient ensuite une longue liaison sur route encadré par des véhicule entre Venanson et St Martin Vésubie (une autorisation spéciale avait était délivrée).

La 4ème spéciale la plus courte se déroule au cœur du village de St Martin Vésubie.

Au programme une longue rigole à traverser et pas mal de marches à franchir et affronter la foule

Sur cette spéciale je n’ai pas vraiment compris où se trouvait la planche pour passer la rigole centrale, du coup j’ai voulu passé la rigole sans la planche, et mes 2 roues gauches sont restées prisonnières de la rigole, ce qui ne m’a pas arrêté, mais qui a provoqué des gerbes d’eau. J’étais trempé. Le passage des marches qui me posait des inquiétudes au départ c’est très bien passé.

François Carbillet remporte cette spéciale, mais au final c’est François Pierron (handisport 26) qui gagne la course devant Serge Garnier (Vélo tonic Vauverdois), François Carbillet finit 3ème pour seulement 2 secondes.

A l’arrivée toutes les équipes ont eu droit ovation du public et des coureurs de l’enduro de VTT. Puis pour reprendre des forces et récupérer des émotions était organisé la Pasta party.

Au final une super journée remplie de sensations fortes, Patrick a été frustré de devoir renoncer à la course, mais il a été emballé par l’engin, il attend avec impatience de pouvoir ressayer le FTT ou participer à la prochaine épreuve.

Je remercie les organisateurs, les étudiants de la section « activités physiques adaptées » de l’Université STAPS de Nice et l’association FTT4all qui nous a prêté les FTT.

Tous les résultats sur le site:

http://www.ftt06.com

Vidéos et Photos:

http://www.youtube.com/user/JeanCarbillet

 

Patrice Barattero.

Découverte Fitness, de mars à juin 2011

Ecrit par ANICES. Dans la section Multisport, Résultats

A l’initiative de la Cellule Sport Handicap, Santé, et en colaboration avec la ville de NICE,
5 membres à mobilité réduite de l’association A.N.I.C.E.S ont découvert le Fitness.
L’activité s’est déroulé du mois de mars à fin juin tous les vendredi après midi de 15h à 16h30
à l’Espace forme du complexe Jean Bouin.
Le programme fut varié et adapté à l’handicap des participants:

- Cardio-training
- Musculation
- Stretching
- Renforcement musculaire général sous forme de cours collectifs
- Body Pump

L’activité dynamique, variée et très conviviale ayant beaucoup plus aux participants, on peut déjà annoncer
que le Fitness fera partie des activités régulières de l’association ANICES, et ce dès le vendredi 7 octobre 2011.

Initiation de plongée, Antibes les 26 et 30 mai 2011

Ecrit par ANICES. Dans la section Multisport, Résultats

A l’initiative de Virginie Magan, une jeune femme amputée tibiale,
qui passe son brevet technique de plongeur autonome de niveau 4 au CREPS à Antibes.
2 membres de l’association ANICES ont participé le 26 et le 30 mai à une initiation de plongée.
Jamila étant non voyante et Patrick étant amputé fémoral.
Un grand merci au CREPS d’Antibes et à Virginie pour cette belle initiative.
Initiative qui pourrait rapidement se renouveler.

Patrick Mocquillon nous fait part de son expérience:

« Je suis arrivé vers 8h30, j’ai rencontré 3 personnes paraplégiques en fauteuil et nous avons été pris en charge par le responsable du CREPS et Virginie.
Je tiens à préciser que les personnes en fauteuil pratiquent régulièrement la plongée. Apparemment, ce sont des personnes qui viennent régulièrement pour participer à ce module spécifique de la formation de moniteur de plongée, et ce 2 fois par an.

Pour ma part c’est la première fois que je participais avec tous les élèves.

Auparavant, j’avais déjà fait mon baptême de plongée de ma propre initiative en 2005 dans la rade de Villefranche. Donc, je n’ai ressenti aucune appréhension mais j’étais vraiment enthousiasmé de revivre la même expérience.

Nous étions donc 5 personnes à mobilité réduite à monter sur le bateau avec un groupe d’environ 15 élèves.

Nous avons été encadré par 2 élèves avant de partir. On a pris les consignes et le matériel de plongée (combinaison, masque, palmes) et les bouteilles qui ont été vérifiées par les élèves car ce n’est pas de notre domaine de compétence.
L’embarquement s’est fait au port sans de trop grandes difficultés. Partis en mer pour le cap d’Antibes, j’ai enfilé ma combinaison de plongée sur le bateau.

Une fois sur place, j’ai sauté dans l’eau où les deux élèves ont fini de m’équiper en m’accrochant la bouteille d’oxygène. Une fois prêts, nous sommes descendus à la verticale pour explorer les fonds marins, voir les poissons, étoiles de mer et oursins,
tout en sachant qu’une personne gardait le lien avec moi pour des raisons de sécurité, et qu’une autre me donnait les directions à suivre pour la visite sous-marine.

C’est encore un moment de bonheur car on se sent en apesanteur sous l’eau.

La remontée sur le bateau s’est faite également sans trop de mal. Les embarcations possèdent en général une échelle qui ne facilite pas l’ascension quand il nous manque une jambe.

Je passe le retour … Nous avons ensuite été invités à manger sur place et là nous avons échangé nos expériences, pour que les élèves appréhendent au mieux les éventuelles difficultés d’encadrement d’un groupe de personnes aux handicaps différents.

Je remercie le CREPS et toutes les personnes qui m’ont encadré.

Patrick Mocquillon

 

 

 

3 octobre 2010 : DECOUVERTE DU FAUTEUIL TOUT TERRAIN

Ecrit par ANICES. Dans la section Multisport, Résultats

Le dimanche 3 octobre 2010 deux membres de l’Association A.N.I.C.E.S, Patrice BARATTERO et Bernard BERGER ont participé à une manche du championnat de France de descente en FTT à La Colmiane. Cette épreuve se composait de 3 spéciales, les deux premières à travers prés et chemins en terre, le 3ème dans les ruelles de Saint Martin Vésubie. Voir vidéo sur www.dailymotion.com
Patrice était en binôme sur son vélo solo avec Gilles Démésy. Son rôle était d’accompagner un FTT et de le pousser dans des zones peu pentues. Bernard quant à lui à participé à l’épreuve dans un FTT tandem appelle Cimgo. Pour le décrire sommairement, imaginer un traineau d’esquimau dont on avait enlevé les skis et que l’on a doté de quatre roues. Le conducteur est debout à l’arrière et dirige son Cimgo en se penchant à gauche ou à droite.
Dix fauteuils et un Cimgo étaient présents ce jour là.
Bernard et Yann, son pilote, se sont classés 6ème dans une ambiance très bon-enfant.
Que vous dire des sensations inoubliables lors de ces descentes à  » tombeau ouvert « , lorsque vous longez un précipice, sans parapet, ou quand vous dévalez les ruelles de la vieille ville de Saint Martin Vésubie en sautant les marches des escaliers.
Ce dernier parcours, sous les encouragements des habitants, n’a duré qu’une minute et 15 secondes pour Bernard et Yann, mais elles resteront un merveilleux moment de complicité.
Expérience peut être unique mais oh ! combien enrichissante.
Merci A.N.I.C.E.S
Bernard et Patrice

A.N.I.C.E.S. Tout droits réservés.