« Que d’eau, que d’eau » ! Vous avez dit canyoning?

Written by ANICES. Posted in A la Une!, Activités A.N.I.C.E.S

Dans la série « ANICES, testons les possibles », ils sont là, à 8h15+ le petit quart d’heure Niçois, ce lundi 10 juillet 2017 devant l’association. Marie, Thibault, Emilie, Vanessa, Sébastien, Gilbert, Francois et Jean-Philippe.
Ils ne savent pas trop ce qu’ils vont faire (à part Gilbert qui a une petite idée), mais sont certains qu’ils vont le faire.
3/4 d’heures plus tard, le minibus s’arrête à Fanghetto, petit bled Italien où notre guide Jordi, qui nous avait donné rendez-vous, nous rejoins 10 minutes plus tard. Un saut de puce jusqu’à un petit village un peu plus haut, et ça y est, c’est le départ.
Une première pour certains, la montagne sans rien sur le dos : juste un maillot de bain, des baskets, un casque sur la tête, une gourde dans la main, et la combinaison accrochée style sac à dos…. Nos serviettes de bains qui comptaient bien nous servir entonnent alors un hymne bien connu : « ne me quitte pas…. » (mais je m’égare, ce qui est mauvais signe dès le départ).
Le temps de s’arnacher, il doit être 10h je pense….
Puis c’est un crapahutage pendant une heure environ : et là, Jordi stoppe. Bon alors, vous voulez la jouer pro, ou la jouer cool? C’est le moment de choisir ! N’écoutant que notre courage, les cigales, et le froissement du papier de nos contrats d’assurance-vie respectifs, nous décidons finalement qu’aujourd’hui sera un jour d’initiation et que la performance viendrait plus tard…. ou pas….
11H45, cette fois ça y est, nous sommes à pied d’œuvre, pour….manger…. Eh, oui, chose rare, quand vous vous baladez avec un Président, et que c’est le vôtre, ben vous mangez tôt, faut le savoir, suivant la devise ce qui est pris n’est plus à prendre…. Comme aucun de nous n’est adepte du sandwich mouillé, nous décidons de nous restaurer, histoire de vider un peu les sacs et de remplir nos « bidons ».
Ensuite, c’est l’habillage : le bas de la combinaison, la veste, le baudrier, le casque….
On y est, nous pénétrons dans une petite vasque, piscine naturelle à l’eau turquoise : le Taïti du pauvre quoi.
Un toboggan naturel nous amène deux mètres plus bas, chacun décidant, qui de redescendre sans corde par le toboggan, qui de sauter, bref, tout le monde y trouve son compte d’amusement.
Le canyoning c’est ça : tu marche, tu nage, tu t’enfonce dans des trous, tu remonte, tu descend des toboggans naturels, et, à la fin des fins, tu te laisse aller dans le courant, comme nous l’avons fait en fin de parcours dans le Fleuve de la Roya.
Il est 16h déjà et nous remontons à proximité d’une route. François et Jordi vont chercher les véhicules et nous embarquons.
Jordi doit malheureusement nous laisser (eh oui, Druker ça n’attend pas, et puis il y a la lessive aussi : vous entendez ça mesdames???)
Nous redescendons donc à Fanghetto pour le pot de l’amitié !
Mes impressions? Ben ne comptez pas sur moi pour les donner ici, lieu d’une expression collective !
Mais en tous cas, une expérience à vivre et à revivre !
A une prochaine fois,
JP

Laisser un commentaire

A.N.I.C.E.S. Tout droits réservés.