Les nouveaux outils

Les nouvelles technologies ont créé de nombreux outils qui permettent aux personnes malvoyantes ou non-voyantes de « lire » des textes en écriture romaine, et même surfer sur le net grâce aux plages tactiles et aux synthèses vocales.

Beaucoup d’inventions ont aussi facilité la vie des personnes atteintes de cécité dans le domaine de l’informatique et de la bureautique. Nous pouvons noter quatre de ces importantes nnovations.

Les barrettes brailles :

C’est un dispositif qui transforme les informations affichées à l’écran en caractères brailles.

Le scanner avec la reconnaissance de caractères :

Grâce à cet appareil, les personnes aveugles et gravement malvoyantes accèdent à la lecture de documents écrits. Le scanner photographie le document de manière électronique, le programme de reconnaissance de caractères le transforme en texte pour le sauvegarder dans la mémoire de l’ordinateur. La personne peut prendre connaissance du document via un logiciel d’agrandissement, une synthèse vocale ou une barrette braille.

La synthèse vocale :

La synthèse vocale est une technique informatique de synthèse sonore qui permet de créer de la parole artificielle à partir de n’importe quel texte.

Le preneur de notes :

Là où une personne bien-voyante utilise du papier et un stylo pour prendre des notes, les personnes non voyantes, peuvent employer un preneur de notes. Les données qui sont tapées grâce à une sorte de clavier d’une dizaine de touches sont sauvegardées dans la mémoire du preneur de notes pour être consultées à nouveau. Le preneur de notes est connectable à un ordinateur, les données peuvent ainsi être retravaillées via l’ordinateur. Cet appareil est couramment utilisé dans le cadre de la scolarité ou d’un emploi qui nécessite de fréquents déplacements puisque cet appareil n’a pas besoin être branché pour fonctionner.

Laisser un commentaire

A.N.I.C.E.S. Tout droits réservés.